ANGELINA – Deuxième partie

Récit d'une rencontre inattendue avec ma guide...


48
50 partages, 48 points

Quelques jours avant de consulter la médium… 

Ce matin là, une voix brève mais claire, me tira du sommeil instantanément, dans un léger sursaut. Un seul mot, comme un fort chuchotement venu du plus profond de moi… « maman »… juste cela. La voix semblait féminine. Je me levais d’un saut très tôt ce matin là. Tout était très calme, la maison « dormait » encore. Et ce « maman », ce chuchotement, se répétait dans mon esprit, comme pour ne pas le perdre.

Je dois avouer avoir immédiatement pris des nouvelles de ma mère, soudain inquiète de la source de ce « message », aussi simple soit-il. Elle me répondit très peu de temps après et tout allait parfaitement bien, même mieux que cela. Je demeurais intriguée, mais retournais à mes occupations, rassurée. 

Quelques jours plus tard, je fis un rêve. Je me trouvais sur une belle plage de sable fin, la mer était très calme, l’eau était de cristal. Une petite fille, ma fille, s’amusait dans l’eau avec moi, je ne pouvais la voir que de dos ou légèrement de profil, mais jamais de face. Elle semblait avoir environ 3 ans. Nous étions accompagnées par 3 personnes, que je ressentais comme étant des proches, mais que je ne voyais également que de dos, assis sur le sable, en train de discuter.

Dans ce rêve j’étais à la fois spectatrice et actrice, j’avais donc plusieurs points de vues différents.

Notre baignade dura un moment, puis je sortis de l’eau, laissant « ma fille » seule sur le bord, jouer paisiblement dans une mer d’huile. Tandis que je m’éloignais d’elle, je me retournais et vis la mer se retirer, et au loin une vague gigantesque et monstrueuse se former derrière elle. Elle continuait de jouer, sans crainte. Ceux qui nous accompagnaient, faisant pourtant face à la scène, n’avaient aucune réaction, n’y prêtant absolument pas attention. Je me mis à courir vers elle, je criais, je suppliais de réussir à la sauver de cette vague qui l’emporterait sans jamais me la rendre. Mais j’étais trop loin et la vague s’abattit sur elle, n’y laissant plus que le vide. Je plongeais dans l’eau redevenue plus calme mais encore tourmentée et sondais le fond. Je devais la retrouver, la sauver et j’avais peu de temps. Je pleurais et suppliais, désespérée que quelqu’un m’apporte son aide. Un groupe d’homme plongea alors à son tour dans l’eau, mais les recherches furent vaines. Je finis par sortir, comprenant qu’il était trop tard, elle était partie. Je m’écroulais sur le sol.

Tandis que je pleurais et souffrais la perte de cette enfant, accroupie dans le sable, un rayon de soleil apparu sur ma droite et attira mon attention. Je me retournais et la vit, elle était là bien vivante, baignée d’une lumière dorée qui filtrait dans ses cheveux châtain clair, presque blonds et légèrement bouclés. Je pouvais désormais percevoir les traits de son doux visage, et constater que cette petite fille depuis le début du rêve, n’était en réalité pas la mienne. Elle me regardait et me souriait tendrement, avec sagesse et bienveillance. Elle ne parlait pas, mais pourtant elle semblait me dire « je vais bien, ne t’inquiète pas pour moi, tout est dans l’ordre des choses ». Je retrouvais le calme et la sérénité instantanément. Et alors qu’elle ne faisait plus qu’un avec la lumière, mon rêve s’acheva et je me reveillai. 

* * * * *

Ce rêve me bouleversa et me laissa une drôle de sensation. Il me rappelait deux autres rêves très particuliers que j’avais fait plusieurs années auparavant, mais qui impliquaient deux de mes proches alors décédées (ma grand-mère et ma cousine), les découvertes que j’avais alors faites suite à ces deux rêves, étaient assez bouleversantes, et très troublantes pour l’une d’entre elle, car elle y dévoilait un secret malheureusement très douloureux et bien gardé, qui avait fait des ravages dans sa vie. Une histoire dont j’ai pu vérifier la véracité dès le lendemain matin et que certains avaient préféré ignorer et balayer.

Ne trouvant aucune explication à ce rêve et cette petite fille de 3 ans, aucun lien particulier avec quoi ou qui que ce soit, je suis passée à autre chose assez rapidement, le conservant tout de même dans un coin de ma tête, mais sans pour autant parvenir à chasser l’image du visage de cette petite fille à la fois étrangère et familière.

C’est quelques temps plus tard que j’ai consulté la médium, ne lui faisant aucune mention de ces deux « évènements », qui pour moi étaient d’une part indépendants l’un de l’autre et d’autre part pour être franche, je n’y ai même absolument pas pensé. 

Pourtant, sans en avoir conscience, un puzzle était en train de prendre forme. Je ne faisais pas encore les connexions entre ses pièces, mais un dernier évènement en donnerai la clé.

                                Calcite optique jaunePhoto Hôm & Soul

Suite à la confirmation qui me fût donnée d’une présence, d’une entité « guide » à mes côtés, j’avais compris que c’est vers elle que je devais me tourner, et que je devais la laisser m’enseigner. Je reconnaissais aisément cette relation que j’entretenais discrètement et depuis si longtemps avec cet être avec qui j’échangeais et avec qui j’échange toujours. Il y a en cela, quelque chose de vivant. Je sens que la frontière est parfois très mince entre elle et moi, sans que je puisse la voir, sans que je puisse l’entendre.

De cette confirmation est donc née la question « Qui es-tu ? » « Est-ce que je te connais ? », je proposais également des noms, au cas où… bien sûr je n’obtenais pas de réponse à ces questions, et j’avais en plus de cela l’intuition que j’étais loin du compte. 

 Un jour que j’avais un banal rendez-vous pour faire toiletter mon chien et quarante-cinq minutes de temps libre devant moi, je me suis arrêtée dans une petite boutique ésotérique où j’aime flâner de temps en temps. J’adore cet endroit, il a le don de m’ancrer dans le « ici et maintenant ». Dès l’entrée, un doux parfum de fleur et d’encens nous enveloppe, il n’y a plus d’hier, ni de demain, le temps d’un moment. Je repars toujours avec un cadeau.

Ce jour là, comme à son habitude, la gérante m’accueillit avec un large sourire, puis je commençai mon tour. Je tirai une carte d’un oracle disposé sur une petite table. Celle-ci me conseilla de suivre mon intuition. Sur cette table il y avait aussi des petits post-it sur lesquels on devait écrire un voeu, une prière, puis l’incérer dans une urne au centre de la table. Ces voeux et ces prières seraient alors brûlés le soir même à la lumière de la pleine lune. La fameuse pleine lune « rousse ». 

Tandis que je continuais mon tour, je fûs attirée par une pierre, un cristal plus précisément, pour le moins intéressant. C’était un petit bloc jaune, tout lisse, transparent comme du verre et quadrillé de fissures à l’intérieur. Une calcite à double optique jaune. Le manuel de lithothérapie indiqua que c’est la pierre de la vision, du 3e oeil et favorisant l’intuition, elle aide à éclaicir les choses, à trouver la réponse à une question. C’est la pierre de tous les « clairs ». Trouvant que le message était très fort, je décidais de l’acheter.

Au moment de payer, la gérante et moi démarrâmes une discussion, et celle-ci prit un tournant plutôt inattendu. Elle commença par me dire que je n’étais pas venue seule, je la regardais interloquée mais je savais qu’elle avait des dons de médiumnité. Très heureuse de cette remarque, je lui répondis qu’en effet, je crois que quelqu’un veille sur moi, que cela fait longtemps que je lui parle, en réalité depuis l’enfance et que j’espère qu’il ou elle se manifestera bientôt, car j’aimerais le connaître. Elle me regarda en souriant et me dit « avez-vous eu une soeur ? », très surprise, je lui répondis que « non, j’ai un frère mais je n’ai jamais eu de soeur ». Elle insista et m’entraîna plus loin, vers les livres de la boutique, elle m’en tendit un et me demanda s’il était possible que ma mère, alors qu’elle était enceinte de moi, ait perdu un enfant, comme une jumelle, qui n’aurait pas survécue pendant la grossesse. Je lui répondis que non, ça ne me disait absolument rien. Le livre qu’elle me présentait traitait de ce sujet et elle m’expliqua qu’il arrive qu’un jumeau n’ayant pas survécu pendant la grossesse, donc non incarné, devienne l’esprit guide de son frère ou de sa soeur. Bien que cette information soit tout-à-fait intéressante et fascinante, celle-ci ne me parla pas du tout.

Nous retournâmes près de la caisse. Puis, me revinrent d’un coup en tête, le « maman » qui m’avait révéillé des semaines plus tôt et le fameux rêve de la petite fille de 3 ans. Je lui racontais tout. Elle me regarda attentivement, puis soudain, son regard s’éclaira et presque dans un éclat, elle me dit « demandez à votre mère ce qui s’est passé quand vous aviez 3 ans ». A ces mots un incroyable frisson me parcouru le corps tout entier. Elle attrapa ses bras parcouru elle aussi du même frisson, celui qui dit « ça y est on tient quelque chose ! ». Nous nous regardâmes et dans un éclat de rire et en même temps, « vous l’avez senti vous aussi ! ».

Une fois l’excitation redescendue, le lendemain, j’ai contacté mes parents par appel vidéo et nous avons parlé de choses et d’autres pendant un long moment. Juste avant de les quitter, j’ai décidé de poser la fameuse question à ma maman. Que s’est-il passé lorsque j’avais 3 ans ?

Je n’avais à ce moment là aucune attente particulière, je pensais même qu’elle me répondrait « non, il ne s’est rien passé de particulier ». C’est d’ailleurs ce qu’elle me répondit au début, je lui dis alors que ce n’était pas grave, puis je la remerciai d’avoir répondu. Toujours en ligne, elle changea de pièce et se rassit. Puis soudain son visage se transforma, elle venait de comprendre quelque chose. Elle me demanda « as-tu dis quand tu avais 3 ans ? », je lui répondis « oui » et son regard s’éclaira, « je sais ce que c’est ! Il s’est bien passé quelque chose quand tu avais 3 ans ». J’étais enceinte, mais j’ai perdu l’enfant… ».

Je n’en revenais pas de ce qu’elle était en train de me dire, mon coeur battait si fort, j’avais des picottements sur le sommet de la tête et j’étais parcouru de frissons. Je souriais car ce qui se passait était formidable. Ma mère s’interrogeait désormais, elle n’en revenait pas que je lui pose cette question, alors je lui racontai tout, cet « autre » à qui je parle depuis si longtemps, la médium, le « maman », le rêve, cette petite fille enveloppée de lumière dorée. Mon père entre temps était venu lui aussi s’asseoir et écoutait tout ceci les yeux écarquillés. Ce qui est magnifique c’est le message qu’elle m’avait transmit dans ce rêve et qui à cet instant, prenait tout son sens. Il était pour ma mère qui à cette époque avait souffert cette perte, « je vais bien, ne t’inquiète pas pour moi, tout est dans l’ordre des choses ».

Très émue, ma maman me dit qu’elle avait toujours sentie que c’était une fille. Mon père ne cessait de répéter « c’est incroyable », « c’est magnifique »… Ce fût un moment d’émotion merveilleux pour nous trois. 

Ma mère voulu qu’elle ait un prénom, et lui donna celui d’Angélina. Elle avait pris sa place, enfin. Et depuis tout ce temps elle était près de moi. 

******

Depuis cette révélation, je continue à lui parler, mais peut-être un peu moins, tout se faisant très naturellement avec elle depuis le début, je ne m’en inquiète pas. Car je sais qu’elle est là. Et elle m’a donné un nouveau souffle. C’est un peu comme si notre relation avait pris un nouveau départ. Je me suis lancée dans l’écriture de ce blog, alors que j’en étais incapable quelques temps auparavant. 

Chaque soir en me couchant, je sens ces petits picottements sur le sommet de ma tête, un peu comme une main délicate et bienveillante qui se poserait dessus.

 Je pense qu’elle est très différente là où elle est. Elle n’est ni une enfant, ni une femme. Elle n’est ni « elle » ni « lui ». Elle n’a pas de forme humaine à part peut-être celle que je lui donne pour me la représenter. Elle n’est peut-être qu’un point de conscience sur un autre plan. Mais je la remercie, du fond de mon coeur, de m’accompagner et de me guider. J’espère que notre relation évoluera vers quelque chose de plus en plus palpable, d’encore plus extraordinaire. Je sais que cela dépend aussi de moi et du travail que je ferai sur moi.

Nous sommes peut-être vraiment destinées à travailler ensemble et cela a sûrement déjà commencé. 

                               Histoire d'eau 2000px.jpg« Histoire d’eau » – Copyright Alain Lacki

                                              

_____________________________________________________________________

Angélina, est le récit d’une expérience que j’ai réellement vécue en Août dernier (2018), je l’ai écrit très peu de temps après. 

Vous pouvez me suivre et vous abonner à ma page Facebook

https://www.facebook.com/HomAndSoul/

J’y partage articles, documentaires, témoignages, réflexions, photos ou vidéos qui m’interpellent, sur toutes les questions et sujets relatifs au monde de l’invisible, à notre conscience, à notre existence et à nos perceptions au delà de notre matérialité.

Au plaisir d’échanger avec vous !

Et sur Instagram

https://www.instagram.com/homandsoul/

💜 Merci de me lire 💜 

Oriane


Vous aimez ? Partagez !

48
50 partages, 48 points

Une petite réaction ?

J'adore J'adore
3
J'adore
Snif Snif
0
Snif
Grrrr Grrrr
0
Grrrr
Ouiii ! Ouiii !
0
Ouiii !
Euhhh.. Euhhh..
0
Euhhh..
J'aime J'aime
0
J'aime
Haha Haha
0
Haha
Whoua ! Whoua !
0
Whoua !
Oriane

Participant

Depuis mon enfance je suis particulièrement fascinée et irrésistiblement attirée par le monde de l'invisible, des contes et des légendes, et notre monde regorge de mystères, de phénomènes hors du commun qui ne demandent qu'à être explorés. En ce qui me concerne, j'ai toujours eu cette conviction au plus profond de moi, qu'une part de ce que l'on ressent  pendant l'enfance, ou de ces histoires et récits que l'on nous contait, était peut-être vraie. Cependant je me suis longtemps appliquée à conserver une certaine distance avec ces choses d'autres plans, jusquà ce que je prenne conscience il y a quelques temps, que quelque part nous faisons partie de cet invisible et que la frontière n'est peut-être pas aussi épaisse qu'on le croit. Il y a quelques années de cela, en plus de certains ressentis physiques un peu étranges et parfois même difficiles que je vivais déjà, en fonction des lieux dans lesquels je me rendais, j'ai vécu deux expériences, qui m'ont profondément marquées et qui ont naturellement éveillé d'autant plus, cet intérêt que je porte aujourd'hui à toutes ces questions, de notre existence, de notre conscience, du subtil, de l'invisible et de l'au-delà, entre autre. Et l'une de ces expériences, concerne une personne que j'ai connue et qui une nuit, m'a révélé un secret très lourd qui la concernait et dont je ne savais absolument rien. Ce qu'il y a c'est qu'elle m'a tout raconté, quelques jours après sa mort. J'ai pu vérifier dès le lendemain la véracité ou dirons-nous plutôt l'existence, de ce qui m'a été dit et montré cette nuit là, sous le regard interrogateur et à vrai dire totalement décontenancé de la personne à qui je racontais cela. Par ses réponses, elle me confirmait alors ce que je venais de vivre et d'apprendre. Sa première réaction a d'ailleurs été de me dire "mais comment tu peux savoir ça ?!" Quand on fait l'expérience d'une telle situation, puis d'une autre tout aussi troublante et fascinante, et que les hasards et les coïncidences s'accumulent un peu trop sur notre route, il est un moment ou la distance qu'on maintenait se dissoue d'elle-même et on remet alors tout en question. Toute notre existence se trouve bouleversée. D'ailleurs comment cela pourrait-il en être autrement ? Quelques mois après cette nuit qui m'avait déjà pas mal remuée, une amie me contacte et me raconte le bouleversement qu'elle-même est en train de vivre, une sorte de prise de conscience comme quoi cette réalité que nous connaissons est peut-être un peu différente de ce que l'on croit. La suite ici: À mon propos   Merci de me lire ! Oriane <3

Commentaire(s)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choisissez un Format
Story
Créez un article classique avec du Texte, des images, des vidéos etc.
Sondage
Créez un sondage avec un système de votes pour prendre des décisions ou déterminer des opinions.
Liste
Créez une liste classique de contenu. Par exemple, les 10 informations à connaître pour telle activité.
Quizz de personnalité ou tirage de cartes
Créez une série de questions afin de révéler une partie de la personnalité ou créez un tirage entre des cartes à choisir.
Quizz de Connaissance
Créez une série de questions avec de bonnes et de mauvaises réponses pour vérifier les connaissances.
Image
Partagez vos photos, images ou GIFs
Vidéo
Partagez des vidéos Youtube, Vimeo ou Vine.
Audio
Partagez de l'Audio de Soundcloud ou Mixcloud.
Gif
Partagez un Gif.

Send this to a friend