64
75 partages, 64 points

Qu’est ce qu’une mission de vie?

Connaitre notre mission de vie, c’est identifier le but global de notre existence afin de lui donner du sens. Cela nous permet de développer ainsi une meilleure compréhension de nous-même afin de nous épanouir de notre être tout entier. Les concepts de destin et de libre-arbitre sont intrinsèquement liés et se complètent. Le destin est en quelque sorte « le plan » ou « la trame » de notre mission de vie, il est constitué d’une sorte de programmation complexe intégrant une multitude d’événements, de rencontres et de situations.

Comment se déroule une séance d’hypnose karmique?

Lors d’une régression dans une vie antérieure, nous demandons à la conscience supérieure/Soi Supérieur de nous donner accès à une vie qui a une influence marquée sur votre vie actuelle. Dans cette perspective, on peut accéder à des vécus, des connaissances ou des émotions remarquables. Le subconscient peut se souvenir de tout ce que vous avez vécu et vous le faire revivre comme si ça se passait à nouveau. La « visualisation » peut dépasser largement le visuel : sons, impressions, odeurs, émotions, connaissances intuitives, sensations physiques. C’est une connexion directe qui se fait entre le Moi supérieur et la bibliothèque du TOUT.

Premier contact

Tout de suite après les présentations, nous avons commencé à discuter sur ce qui m’amenait à effectuer cette démarche. Si vous avez déjà lu mes premiers articles et mes débuts dans le monde ésotérique, vous savez que je suis curieuse de tout apprendre et de tout explorer, mais que j’ai aussi besoin de savoir quelle voie précise emprunter. J’ai donc expliqué brièvement la décès de mon papa (point de départ), et mes premières explorations/stages. Lorsqu’elle me prit les mains ensuite, un contact à semblé se faire entre elle et l’invisible, et tout naturellement, des questions lui ont été insufflées, tout comme les informations à transmettre. Je vais les lister ici brut de décoffrage :

– Elle voyait dans ses visions l’image d’une petite cabane en haut d’une colline. Peut-être dans un endroit comme le Canada, le lieu ne lui aie pas venu par hasard. En tout cas un lieu avec des montagnes. Elle voyait qu’un jour j’aurai accès à une certaine paix, une certaine méditation, qui m’aiderait à développer mes sens psychiques, là-haut dans cette cabane perdue dans la nature.

– Il y a un travail préliminaire à faire de plusieurs années. Elle m’a ensuite demandé ce que je faisais comme métier (je ne voyais pas le rapport, peut-être une suggestion de l’invisible?), je lui ai répondu que j’étais Graphiste/Web designer, que je travaillais dans la communication visuelle. Après avoir reçu ces informations, elle hochait de la tête et voici les messages qui lui sont arrivées :

– Je dois aider les gens avec mon métier, qui est un travail de communication où il faudra que j’écoute la personne. Que petit à petit, quelque chose va se déclencher, que ma mission sera de donner l’info aux autres. Peut-être que ma mission sera d’aller dans les mondes invisibles, par divers moyens, et d’en rapporter des informations que je pourrai ensuite diffuser à l’aide de mon métier (j’ai tout de suite pensé à ce blog, dont elle ne connaît pas l’existence!). Que l’invisible compte sur mes acquis techniques. Vous verrez que ces informations-là résonneront avec la conclusion de la séance d’hypnose, alors commençons. Je vais essayer de me rappeler de ses questions et de sa guidance au mieux.

Plusieurs fois pendant ce cheminement, je reste « bloquée » sur certaines scènes, comme si on avait appuyé sur Pause. Je remarque par la suite que c’est parce que je doit changer de scène, que cette voie là s’arrette et qu’il faut avancer sur un autre stade. Vous remarquerez aussi que je passe du « il » au « je », c’est assez troublant car c’est censé être moi, dans une autre vie, mais je vois les images d’un oeil extérieur, comme une caméra placée à côté de la scène.  Je pense aussi que cette première partie ou l’Hypno-thérapeute me demande de visionner une barque sur une rivière permet une entrée en matière. Elle permet de savoir où l’on se situe (au niveau temps) et avec qui (Homme, femme, attributs divers). À partir de là on peut démarrer le voyage de l’âme en reprenant la vie de cette personne aux derniers instants de sa mort.

Le voyage de mon âme

« Vous êtes sur une barque, qui avance sur une rivière. La rivière coule et vous avancez avec elle. Pouvez-vous me décrire ce que vous voyez ? Vos sensations ? » 

En fait, je me trouve plutôt sur un canoë indien, sur un fleuve calme qui coule dans une très grande plaine, peut-être dans une fin de journée, on dirait un soleil couchant. Il y a de lointaines montagnes enneigées, mais dans la vallée cela semble être l’automne. C’est un paysage magnifique, un ciel bleu sans nuages, les bords du fleuve est recouvert d’herbes un peu hautes et sèches. Je ne sais pas trop si c’est un homme ou une femme mais je vois que c’est un Amérindien, il est habillé avec ses vêtements de cuir typique, à longues franges, avec des dessins géométriques colorés. Il pagaie de la gauche, il a une coiffe de plumes.

« Maintenant nous allons faire accoster le canoë. Pouvez-vous regarder vos pieds, comment sont-ils ? »

Il est pieds nus, je suis pieds nu, en fait c’est bien un homme, je dirais la quarantaine. De longs cheveux noirs. Je suis seul.

« Très bien. Et que se passe t’il, que faites vous ? »

(après un long moment) Rien, je suis debout, je regarde ce paysage, tout est calme.

« Très bien. Nous allons maintenant se placer aux derniers instants de cette vie d’indien, au moment de votre mort. Pouvez-vous me décrire cet instant » 

(le film se remet en marche, une scène s’impose à moi)Je revois le même homme, mais il est plus vieux oui, de longs cheveux blancs. Il est allongé dans son tepee. Tout est calme, il a l’air d’avoir environ 70 ans, il est paisible et il attend, en rêvant les yeux ouverts. J’ai la sensation furtive de jeunes enfants qui entrent et sortent du tepee, ils sont venus lui rendre visite rapidement, se pencher au-dessus de lui avec joie et rires, puis ils sont repartis jouer dehors en courant. Ils repartent heureux.

« Très bien, comment vous sentez-vous, est ce qu’il y a de la souffrance, quel bilan faites vous de cette vie ? » 

(je ne trouve rien à dire, je cherche, mais rien ne viens, donc je le lui dis) Non, il n’y a pas de souffrance, tout est bien, il attend.

« Placez-vous au moment de votre dernier souffle, que se passe  t’il au niveau de votre âme ? Que voyez-vous ? »

Je vois que l’âme se détache du corps en partant de la partie haute du corps, elle a encore une forme humaine, un peu fumeuse, volatile. C’est comme quelque chose d’un peu transparent qui se dirige vers le haut et qui traverse le tepee. Elle monte, elle passe le ciel bleu, maintenant je me retrouve dans l’univers directement, très loin au dessus de la Terre. Je reste là et je la contemple. Tout est calme. Je suis seul.

« Que se passe t’il ensuite ? Est ce que quelqu’un ou quelque chose vient vous chercher ? Est ce que quelqu’un vous attend ? » 

Oui, là, je vois des ailes, juste de grandes ailes lumineuses, un peu jaunes. Je ne vois plus mon âme comme avant, cette fois c’est devenu comme une sphère semi-transparente, avec des filaments d’argent, et au centre comme un noyau d’argent. Je sent que l’on m’emporte, en fait, je vois comme des serres là, qui m’attrape. Ce n’est pas méchant mais ce sont des serres, elles me prennent doucement. Je ne vois que des ailes et des serres, sans lien entre les deux parties. (après un temps) Mon champ visuel se déplace de nouveau, je suis à l’opposé de la vue que j’avais avant. Dans ce fond d’univers quelque chose s’ouvre, comme une faille qui se déchire. Je vois à travers la faille comme une grande plaine verte très verdoyante et lumineuse. La forme ailée s’y engouffre.

« Comment est cet endroit ? Pouvez-vous me le décrire ? Est ce qu’il y a des êtres que vous reconnaissez ? »

Cette fois-ci je suis de l’autre côté de ce voile, dedans, et je me vois avec l’Aigle qui me dépose au sol. C’est un peu comme la plaine d’avant, mais celle-ci est complètement verte, un ciel très bleu et lumineux. Et il y a des gens oui, mais ils sont très grands, ils sont blancs et lumineux. En fait ils sont très grands et longilignes, avec de très longs bras tout fins, je ne vois pas de visage. En fait j’ai cette sensation d’être comme un nouveau venu, comme si ils me regardait en se disant « ha tiens, voilà le dernier arrivé », dans le sens où ils attendent les arrivées d’âmes pour faire quelque chose. Il y a un sentiment de bienvenue, nous t’attendions. Ils se connaissent tous entre eux, ils sont tous là dans cette plaine. Je me sent comme intimidée et émerveillée, je suis toute petite posée là à leurs pieds dans l’herbe.

« D’accord, que se passe-t-il ensuite ? » 

Je vois qu’ils me prennent entre leurs mains tous en même temps, ils m’élèvent en l’air, on dirait un petit rituel. Et c’est bizarre car la sphère d’âme je dirais, se met à tourner et sous leur action, elle s’éparpille en l’air en touts petits bouts, comme des étincelles d’argent ! La sphère se subdivise en milliers de petites étincelles, et je vois les étincelles qui tombent dans l’herbe, et à leur contact les brins d’herbe grandissent. C’est assez bizarre, là je me vois depuis le sol, tout prêt d’un brin d’herbe, et tout grandi, avec de la rosée. (>Symbole de l’enseignement)

« Ok très bien super, nous allons essayer d’avancer un de monter un peu plus, vous quittez cet endroit, dites moi où vous allez » 

(pendant un moment encore rien ne venait, j’était bloqué dans l’herbe ! Je suppose que c’est pour avancer et trouver un moyen de quitter cette scène que j’ai vu comme un toboggan) Ok heu je crois que je suis sur un grand pont, en fait on dirait un toboggan géant en plein dans l’univers, comme si je glissais dessus. Oui c’est ça je glisse dessus, et j’arrive proche d’une grande sphère. Je crois que c’est métallique, une grande sphère brillante comme de l’argent, avec une entrée et le toboggan arrive directement dedans, je vois que j’y entre en glissant sur les fesses, j’ai de nouveau un corps mais il n’est pas humain. Il y a 4-5 personnes à l’intérieur, j’ai comme un sentiment que je les connais, c’est mon équipe, j’entend comme « Ha ça y est il est revenu », comme un retour de mission… Ils continuent de s’affairer dans le vaisseau (car c’est un vaisseau), ils manipulent des commandes, et en fait depuis que je suis arrivée, je me vois être allé directement à mon poste, je suis allé m’asseoir à un poste de travail ! J’ai un corps humanoïde mais il est tout blanc et lumineux, très allongé et souple. Je crois que je travaille, comme si je rédigeais un rapport (« Oui très bien »)! C’est ça je suis à cette console et je fais un bilan !

« Ok et quel est le bilan de cette vie ? Il est bon ou mauvais ? » 

(je ne trouvais rien à redire, et je n’avais pas d’infos, et d’un coup je me suis revue dans la vie d’Amérindien) Là je me revois dans la prairie du début, mais je suis à cheval, avec ma famille. Je sens ma femme à côté et deux enfants derrière, nous avons chacun un cheval. Nous nous déplaçons dans une direction… En fait c’est drôle car il fait nuit cette fois, et je vois toutes les étoiles, je vois même toutes les constellations, avec les traits qui les relient comme sur une carte. J’ai le sentiment que nous nous dirigeons grâce à elles. Je vois que je parle des étoiles à mon fils, je lui montre le ciel, je lui fais comprendre à quel point elles sont importantes, qu’elles font partie de nous, que nous venons de là, et qu’il ne faut pas l’oublier. Je sent de l’accomplissement dans le coeur de cet indien, il est heureux de perpétuer son savoir, c’est très important pour lui. Il enseigne à ses enfants (>Symbole de l’enseignement). J’insiste sur le fait que c’est important ces constellations, c’est notre berceau.

« C’est très bien, revenons dans notre vaisseau, au moment de votre bilan » 

Il est très positif, et cette fois il y a quelqu’un à mes côtés, assis, je pressens que c’est un supérieur, en quelque sorte il me demande ce que je pense de cette vie, si c’est bien, et je lui réponds (en hochant la tête, ou par télépathie, il n’y a jamais aucune parole émise dans cette séance) que je suis satisfait, le bilan est bon. Il approuve.

« Nous allons essayer d’aller un peu plus loin. Pouvez-vous vous déplacer, aller quelque part avec ce vaisseau? » 

Ma vison est placée un peu en extérieur de la sphère cette fois, et il y a un énorme soleil à proximité, le vaisseau est très proche, et plus en arrière-plan je perçois une planète semblable à la Terre mais je pressens que ce n’est pas la Terre. (j’essaye de m’y projeter pour passer à l’étape suivante mais je n’y arrive pas, et ma vision change donc complètement, je me retrouve dans une grande salle) En fait là je ne me suis pas déplacée du vaisseau j’ai pas été sur la planète en question mais je suis maintenant dans une grande salle immaculée, et il y a quelqu’un, très grand, beaucoup plus grand que moi et lumineux. Il est au centre de cette salle, je ressens peut-être quelques êtres derrière mais je ne sais pas, il m’intimide il est très haut placé, et je crois qu’il me dis « il faut y retourner », avec un geste de la main et le doigt pointé derrière moi, « il faut y retourner ». Ce n’est pas un ordre ou une punition mais je sens bien que c’est une nécessité !

« Est-ce qu’il y a votre guide avec vous ? Quelqu’un vous accompagne ? » 

Heu, ha oui, oui, à ma gauche un être avec de grandes ailes lumineuses, ça m’a tout l’air d’un ange, il est plus grand que moi mais plus petit que « lui », et il me pousse gentiment comme un protecteur, et j’entends « vas avec elle ». Il me pousse au dos et je repars, c’est drôle on dirait que je baisse la tête pour y retourner, comme déçu de devoir tout recommencer. En fait on dirait que la mission à bien réussi avant, le fait d’enseigner aux générations que nous venons des étoiles et de l’Univers, mais que ça n’a perduré qu’un temps, que tout à été oublié ou bafoué, ou caché ! C’est le sentiment que j’ai, c’est pour ça qu’il me dit « il faut y retourner » ! Il faut recommencer… j’ai la sensation de « on compte sur vous ». Dès le moment où il me renvoie j’ai l’impression de rentrer dans un tunnel organique, qui se réduit de plus en plus, je change de forme je suis de plus en plus petite, on dirait un minuscule caillou terne, ce n’est plus du tout lumineux! Et j’ai l’impression d’être comme expédiée dans ce fil, c’est fulgurant ! Et là je vois comme un gros vaisseau sanguin, le fil se termine par un gros vaisseau sanguin, en fait je crois que je vois la forme d’arbre d’un gros placenta, le fil se termine dans le placenta et je suis minuscule… Je vois déjà le bébé derrière, dans un cocon rouge-orangé…

« Vas avec elle » S’agit-t-il de la mère ou de l’enfant…

 

 

ALORS QUELLE EST CETTE MISSION DE VIE A RECOMMENCER ?
Pour la réponse à cette question et profiter pleinement de la lecture de cet article, je vous invite à visiter mon blog pour voir l’original, où vous trouverez plus d’explications et d’images pour illustrer ce voyage, ainsi que quelques explications sur la connaissance des Amérindiens et nos ancêtres venus des étoiles : Voyage dans une vie antérieure.

 

ECHO DES ELEMENTS
Retrouvez mes articles sur l’ésotérisme, la magie, d’autres rêves et interprétations sur mon blog www.echodeselements.com et pensez à me suivre aussi sur les autres réseaux: Facebook •  TwitterGoogle+PinterestYouTubeInstagramSpotify.


Vous aimez ? Partagez !

64
75 partages, 64 points

Une petite réaction ?

J'adore J'adore
6
J'adore
Snif Snif
0
Snif
Grrrr Grrrr
0
Grrrr
Ouiii ! Ouiii !
0
Ouiii !
Euhhh.. Euhhh..
0
Euhhh..
J'aime J'aime
4
J'aime
Haha Haha
0
Haha
Whoua ! Whoua !
0
Whoua !
Seïsha

Régulier

Jeune femme avide de connexion avec l'univers, je décide en 2017 de m'intéresser de plus près à la magie, à la spiritualité, au Tarots, au chamanisme... pour enfin apprendre et pratiquer. J'ai développé mon propre blog dans ce sens, Echo des éléments, afin d'y relater toutes mes expériences de néophyte.

Commentaire(s)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choisissez un Format
Story
Créez un article classique avec du Texte, des images, des vidéos etc.
Sondage
Créez un sondage avec un système de votes pour prendre des décisions ou déterminer des opinions.
Liste
Créez une liste classique de contenu. Par exemple, les 10 informations à connaître pour telle activité.
Quizz de personnalité ou tirage de cartes
Créez une série de questions afin de révéler une partie de la personnalité ou créez un tirage entre des cartes à choisir.
Quizz de Connaissance
Créez une série de questions avec de bonnes et de mauvaises réponses pour vérifier les connaissances.
Image
Partagez vos photos, images ou GIFs
Vidéo
Partagez des vidéos Youtube, Vimeo ou Vine.
Audio
Partagez de l'Audio de Soundcloud ou Mixcloud.
Gif
Partagez un Gif.

Send this to a friend